Le musée imaginaire de Jean-Paul Proix

27 Février 2017

Le musée imaginaire de Jean-Paul Proix

Jean-Paul Proix a 90 ans. La galerie artfontainebleau consacre à ce grand peintre une exposition rétrospective retraçant l'ensemble de sa carrière, au plus près de l'évolution très personnelle de ses recherches picturales depuis les années 1950 jusqu'à ses toutes dernières toiles de 2016.

D'un commun accord avec l'artiste, nous avons décidé d'appeler cette exposition le Musée imaginaire de Jean-Paul Proix. En attendant qu'un véritable musée porte son nom, le titre fait évidemment référence à l'ouvrage d'André Malraux paru en 1947, lorsque Jean-Paul Proix était étudiant à l'Ecole des Beaux-Arts.

L'année dernière, l'artiste a repris le livre de l'ancien ministre de la Culture, et cette lecture renouvelée lui a inspiré une série de toiles qui sont en fait des portraits en peinture de sculptures célèbres de l'Antiquité et du Moyen-Age. Dialoguant ainsi avec les chefs-d’œuvre du passé en même temps qu'avec le texte de Malraux, Jean-Paul Proix révèle une nouvelle fois sa passion inassouvie pour la sculpture.

En effet n'a-t-il pas hésité lui même entre peinture et sculpture pendant quelque temps au début des années 1950, avant de consacrer sa vie à la première au détriment de la seconde ? Et une certaine monumentalité sculpturale n'apparaît-elle pas de manière récurrente dans ses tableaux ? Une chose est sûre : les toiles les plus récentes de Jean-Paul Proix, en affirmant cette monumentalité tranquille et bienveillante, constituent un nouveau tournant et ouvrent un nouveau chapitre dans sa longue carrière d'artiste.

 

Le musée imaginaire de Jean-Paul Proix : exposition du 10 mars au 22 avril 2017