L'Univers MOYA

15 Juillet 2020

L'Univers MOYA

On est facilement séduit par l’œuvre de Patrick Moya. Les enfants petits ou grands aiment ses animaux mignons, les jeunes se sentent à l’aise dans son monde virtuel proche des jeux vidéo, les collectionneurs avertis apprécient les nombreuses références à l’histoire de l’art qui caractérisent son travail.

Il est cependant un peu moins facile de percevoir la cohérence de cette œuvre foisonnante aux multiples facettes et techniques complémentaires. C’est pourquoi la galerie artfontainebleau, qui accompagne et représente Patrick Moya depuis dix ans, vous propose une approche didactique en trois volets : le nom MOYA, les personnages récurrents créés par l’artiste, et enfin son musée idéal.

Son nom. Bien plus qu’une signature, les quatre lettres M, O, Y et A qui forment le nom paternel de l’artiste deviennent des éléments entrant directement dans la composition de ses oeuvres et attestent ainsi leur authenticité. Très utilisée à ses débuts, cette stratégie astucieuse est encore aujourd’hui présente dans le travail de Patrick Moya. L’unité de "style" est rejetée par l’artiste qui ne veut pas se laisser cataloguer et excelle dans les techniques les plus variées, mais l’omniprésence du nom MOYA dans ses peintures ou dessins établit efficacement une unité autoréférentielle : on reconnaîtra toujours une œuvre de Moya au premier coup d’œil.


Ses personnages. Assumant son narcissisme avec humour, Moya dessine dès 1997 son propre personnage, un petit bonhomme plus ou moins chauve et portant des lunettes, auquel l’artiste prête le nez de Pinocchio. Aux côtés de ce "petit Moya" figurent Pinocchio lui-même (la créature qui prend le pouvoir sur son créateur) et Dolly, une brebis rose, espiègle et androgyne ainsi nommée d’après le premier mammifère cloné de l’histoire. Puis viennent l’Eléphant, l’Ours, le Veau d’Art et tout un bestiaire gentiment loufoque peuplant des paysages méditerranéens plantés de pins parasols et survolés de soucoupes volantes. Enfin arrive l’Avatar, une sorte de super-héros ailé, échappé du monde virtuel et qui s’impose en particulier dans les œuvres numériques de Patrick Moya.


Son histoire de l’art. Grand connaisseur et admirateur des maîtres du passé, Patrick Moya n’hésite pas à dialoguer avec eux en recomposant des tableaux célèbres avec les personnages de son propre univers pictural. Sont ainsi convoqués Léonard de Vinci, Goya ou Renoir pour le plus grand plaisir de l’amateur d’art d’aujourd’hui.

 

Notre exposition "L'Univers MOYA", initialement prévue du 27 mars au 24 mai 2020, est prolongée jusqu'au 6 septembre. Nous tenons à votre disposition un catalogue PDF présentant dans le détail l'ensemble des oeuvres composant l'exposition. N'hésitez pas à nous le demander par téléphone (06 07 06 10 28) ou en utilisant le formulaire Contact.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :