L'eau qui danse

25 Septembre 2012

"L'eau qui danse" : le titre de la nouvelle exposition de Claire Bianchi à la galerie artfontainebleau annonce la couleur...

Incandescence-copie-1.jpg

 

Comme les flammes d'un feu qui réchauffent la nuit, comme les nuages qui passent au dessus de sa tête, l'homme a toujours aimé contempler la surface de l'eau. A plus forte raison, la simplicité apparente de l'élément liquide, son aptitude à capter et refléter la lumière, fascinent de longue date les artistes.

Mais peu nombreux sont les peintres qui ont choisi d'en faire l'unique sujet de leur oeuvre. De baisser les yeux et concentrer leur regard sur cette surface mouvante, au point de faire disparaître non seulement la ligne d'horizon mais la rive elle-même. De laisser, vague par vague, la danse subtile et scintillante de l'eau envahir toute la toile, et le spectateur plonger littéralement dans leur tableau.

On peut citer cette oeuvre d'Akseli Gallen Kallela (1865-1931), le grand peintre finlandais auquel le Musée d'Orsay vient de rendre hommage :

Akseli-Gallen-Kallela-copie-1.jpg

 

Et bien sûr, les nymphéas de Claude Monet (1840-1926) viennent à l'esprit :

Monet.jpg

 

Les oeuvres de Claire Bianchi réactualisent cette passion débordante pour un sujet à la simplicité trompeuse et qui est tout sauf évident. Aux limites de l'impressionnisme, sa peinture laisse de côté l'anecdotique et le pittoresque du paysage fluvial pour une contemplation joyeuse des reflets colorés sur l'eau qui danse.

Apaisement.jpg

 

 

Exposition du 25 septembre au 27 octobre 2012

à la galerie artfontainebleau

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :