Nature & Abstraction

18 Novembre 2013

Certes, depuis Cézanne le propos de l'art n'est plus d'imiter la nature. Le XXe siècle est passé et avec lui le déferlement de l'art abstrait ou conceptuel. Doit-on pour autant opposer nature et abstraction ? Rien n'est moins sûr...

Affiche-Proix-NA.jpg

On peut, comme Jean-Paul Proix, introduire en fraude des spécimens échappés du règne animal dans des compositions géométriques. On peut aussi, comme Claire Bianchi cherchant le point de fuite où figuration et abstraction se rejoignent, laisser lacs et rivières s'évaporer en une symphonie chromatique.

D'un autre côté, on peut comme Luc Chopplet détourner la matière végétale elle-même pour créer des formes abstraites, ou donner à lire des paysages dans des taches d'encre savamment agencées.

Loin de s'ignorer, nature et abstraction ont en fait partie liée. Vous le découvrirez dans notre nouvelle exposition

 

du 19 novembre 2013 au 18 janvier 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :